Riparia

Depuis janvier 2009 et jusque fin 2012, le contrat de rivière est opérateur
du projet RIPARIA, un des 5 projets du Groupe d’Action Locale (GAL) “Pays de l’Ourthe” (Communes de Durbuy, Hotton, Rendeux, La Roche, Houffalize, Manhay et Erezée).

Le projet est construit autour de deux objectifs :
1)  La restauration des berges érodées par le pâturage du bétail (information et accompagnement des
exploitants agricoles).
2)  La restauration de la biodiversité des berges colonisées par la balsamine de
l’Himalaya et la berce du Caucase.

Des aides concrètes pour les
agriculteurs

A l’heure actuelle, quatre agriculteurs ont aménagé leurs prairies pour l’abreuvement du bétail.
Neuf pompes à museau et une pompe éolienne ont été installées dans des prairies
situées le long de l’Ourthe de Monville à Maboge.
D’autres sites seront aménagés début 2010 avant la mise en pâturage du bétail.
Ces installations sont actuellement entièrement financées par le Life Loutre,
les agriculteurs s’engageant simplement à les maintenir et les entretenir.
Tout au long du projet, les agriculteurs partenaires sont également accompagnés
pour introduire des dossiers de demandes d’aides dans le cadre des mesures agri-environnementales.
Un appui à la campagne de lutte contre les plantes invasives

La campagne de lutte contre la balsamine de
l’Himalaya et la berce du Caucase vient de se terminer.
Le projet RIPARIA a permis le financement de la
gestion de plus de 50 km de cours d’eau pour la balsamine et plus de 40 km
pour la berce (travaux réalisés par entreprises). La campagne 2009 fut une
réussite grâce à l’implication de nombreux partenaires du contrat de rivière
(communes, gestionnaires de cours d’eau, DNF, LIFE loutre, Camp militaire de Marche…) et ce afin de couvrir un territoire bien plus large que celui du GAL. Au total, près de 200 km de cours d’eau ont été gérés pour la berce et plus de 230 km pour la balsamine